Laumaillé-Lussault: La-Chapelle-Achard lance un appel aux dons pour ses cloches
.

Laumaillé-Lussault: La-Chapelle-Achard lance un appel aux dons pour ses cloches

Deux cloches de l'église Notre-Dame-de-l'Annonciation à La-Chapelle-Achard, en Vendée, sont bien mal en point. Une doit être réparée, l'autre changée. Coût total : 14.000 euros. La commune et la fondation du patrimoine lancent une souscription.

Une souscription vient d'être lancée pour les cloches de l'église Notre-Dame-de-l'Annonciation à La-Chapelle-Achard en Vendée. Deux sont bien mal en point : l'une doit être restaurée, l'autre va carrément devoir être remplacée par une nouvelle, elle est trop abîmée. Et ça coûte cher, alors la mairie et la fondation du patrimoine lancent un appel aux dons auprès des particuliers et des entreprises.

C'est difficile de ne plus entendre les cloches lors des mariages, des baptêmes, des enterrements...

"La plus abîmée des deux présentait même un danger dans le clocher. On a du l'arrêter depuis déjà un an et demi", explique Jean-Luc Brianceau, le maire délégué de La-Chapelle-Achard. "Dans un premier temps, on pensait la refondre mais, finalement, on va la remplacer. C'est-à-dire qu'on va conserver l'ancienne et fondre une toute nouvelle cloche". Parce que la commune a besoin d'entendre ses cloches poursuit l'élu : "les cloches qui sonnent, c'est aussi le patrimoine d'une commune. C'est difficile de ne plus les entendre pour les mariages, les baptêmes, les enterrements... On entendait encore une cloche sonner pour les heures, mais ça ne suffit pas. Ça fait partie du quotidien des habitants d'une commune que d'entendre les cloches sonner pour les événements particuliers qui s'y déroulent".

Le patrimoine, c\'est aussi le savoir-faire du fondeur de cloches

Ça va bien au-delà de l\'objet en lui-même poursuit Marie-Eugène Héraud, le délégué de la fondation du patrimoine pour la Vendée : "ici, la fondation du patrimoine ne s\'intéresse pas à la cloche neuve mais surtout au savoir-faire du fondeur de cloche. Le patrimoine, il est là. C\'est un savoir-faire qui se transmet d'ouvrier en ouvrier. Et donc si personne ne fond des cloches, on va perdre ce patrimoine".

Un don déductible des impôts

La souscription est donc lancée, reste à savoir combien la fondation pourra collecter. Elle arrive parfois à atteindre jusqu'à 80% de la somme, ça dépend de la mobilisation des personnes qui sont concernées. Et, précision importante, les dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Source Laumaillé-Lussault: La-Chapelle-Achard lance un appel aux dons pour ses cloches

Août 2018